des lettres et un livre.

10 fautes d’orthographe repérées par le rédacteur web

 

La langue française est magnifique et en même temps complexe. Elle regorge de chausse-trappes en tous genres : orthographe, grammaire, conjugaison, syntaxe…

Lorsqu’on passe de l’oral à l’écrit, les choses se corsent et les fautes d’orthographe pleuvent.

Les textes laissent des traces partout : sur les CV, les lettres de motivation, les posts des réseaux sociaux, les mails personnels et professionnels, les articles de blog ou de site, les rapports de stage, les mémoires ou les post-it, etc.

On rédige souvent à la va-vite façon SMS sans prendre le soin de se relire, et on oublie le B-A-BA des règles élémentaires apprises à l’école ou ailleurs.

Le rédacteurs web toujours à l’affût, relève souvent le même type d’erreur dans des contenus publiés çà et là.

Comment éviter les 10 fautes repérées couramment ?

Ce que disent les sondages

Année après année, ils mettent en avant certaines difficultés que rencontrent une majorité de personnes comme :

  • Mettre au pluriel les noms composés,
  • Différencier le futur et le conditionnel,
  • Le pluriel des nombres,
  • Les doubles consonnes,
  • L’accord des participes passés.

Un véritable casse-tête pour certains, fâchés avec les règles de l’orthographe.

Quelques règles simples

Tout professionnel de l’écriture comme le rédacteur web et/ou le correcteur doit savoir maîtriser parfaitement les règles de la langue française. Il y va de sa crédibilité.

Pour les autres, voici 10 rappels de règles orthographiques simples à se réapproprier :

  • a/à :

On confond souvent le « a » du verbe et le « à » de la préposition. L’astuce : relisez votre phrase à l’imparfait, la différence entre les 2 sera alors évidente.

Exemple : « il a mangé à côté de moi ». A l’imparfait, ça donne : « il avait mangé avait côté de moi ». On voit bien où il se place l’accent, non 🙂 ?

  • é/er :

Comment savoir si le verbe doit être conjugué ou écrit à l’infinitif  ? Tout simplement en le remplaçant par un autre verbe, comme « faire » ou « vendre ».

Exemple : « j’ai mangé du pain » , remplacé par « j’ai vendu du pain » et non pas « j’ai vendre du pain », donc « é » !

  • Les noms à double consonne :

Pour éviter de se tromper, il existe une règle mnémotechnique.

Exemple : se nourrir (on se nourrit plusieurs fois, 2 « r »), mourir (on ne meurt qu’une fois, donc 1 seul « r »), etc.

  • Cent/cents/mille/milles :

Vous hésitez ? Pour en finir avec cette faute récurrente, on suit la règle suivante : les nombres sont invariables sauf  « vingt » et « cent ». Ceux-ci prennent un « s » lorsqu’ils sont multipliés et ne sont pas suivis d’un autre chiffre.

Exemple : « trois cents » ou « quatre-vingts », et sinon : « trois cent onze » ou « quatre-vingt-deux ».

  • Or/hors :

Conjonction de coordination ou préposition ? Lorsqu’on peut remplacer «  hors » par « en-dehors de », c’est que l’orthographe « hors » est juste.

Exemple : « il est hors du terrain », « or à ce moment-là, il était avec moi ».

  •  Où/ou :

Avec l’accent grave, le « où » désigne un lieu ou une direction.

Exemple : où ai-je mis mes affaires ?

Sans accent grave, « ou » signifie qu’on est face à un choix.

Exemple : « Je prends la route à droite ou à gauche ? »

  • M./Mr :

On voit souvent l’utilisation de « Mr », l’abréviation de « Mister » son équivalent anglais. N’ayant pas sa place dans les règles françaises, on l’oublie !

L’orthographe correcte de « Monsieur » est donc « M. » tout simplement.

  • L’accord du participe passé :

« Le participe passé conjugué avec l’auxiliaire «  être » s’accorde en genre et en nombre avec le sujet du verbe ». Rédacteur web ou pas, cela vous rappelle sûrement quelque chose…?

 Exemple : « elles sont parties en Angleterre ».

Avec l’auxiliaire « avoir », le participe passé s’accorde en genre et en nombre avec le complément d’objet direct ou COD, s’il est placé avant. S’il est placé après, le participe passé reste invariable.

Exemple : on écrit « j’ai mangé des cerises » et « les cerises que j’ai mangées ».

  • Les couleurs :

L’adjectif de couleur s’accorde. A contrario, si un nom est utilisé pour désigner une couleur, comme marron, par exemple, il est invariable.

Voici 5 exceptions à mémoriser : rose, mauve, pourpre, écarlate et fauve. On écrit donc des « jupes marron » et des « jupes roses ou mauves« .

Exemples : « il a mis ses belles chaussettes marron »,  et aussi  « elle a de beaux yeux émeraude ».

Les adjectifs de couleur composés sont invariables.

Exemple : « des vases rouges » mais des « vases rouge vif ».

Et le trait d’union ? Pour savoir quand en mettre ou pas entre deux adjectifs de couleur, on regarde s’il s’agit de deux adjectifs de couleur ou de deux mots qui se rapportent à une couleur. (Vous me suivez ? 🙂 )

Exemple : « des yeux bleu clair ». « clair » n’est pas une couleur, il n’y a donc pas de trait d’union. Ce qui n’est pas le cas de « des yeux bleu-vert ».

  • Fabriquant/fabricant :

Ou aussi « convainquant » ou « convaincant » ? Une faute repérée souvent par le rédacteur web ! Pour vous aider, le mot s’écrivant avec « qu » comme « fabriquant » est un participe présent et il est invariable. Vous pouvez remplacer ce mot par « faisant » ? Alors c’est « qu ».

Exemple : « le fabricant s’est blessé en fabriquant ses propres ustensiles. Convaincante, la doctoresse lui a ordonné de prendre des congés pour se reposer.».

corriger-redaction-web

redaction-web Voilà donc les 10 fautes les plus courantes repérées çà et là par le rédacteur web. Et peut-être aussi par vous ?

Ainsi, la langue française est belle mais truffée de pièges pour qui ne connaît pas ou a oublié les règles de l’orthographe !

Pour éviter les fautes à l’écrit, on peut :

  • Réviser avec des livres ou des logiciels,
  • Confier ses écrits à un professionnel comme un rédacteur web.

Souvent certifié Voltaire, il saura rendre vos documents sur lesquels vous avez passé beaucoup de temps i-rré-pro-cha-bles ! Surtout si les enjeux sont importants.

Et vous, quel est votre avis sur les fautes d’orthographe les plus courantes ? Quelles sont vos astuces ?

Vous avez aimé cet article ? Partagez et commentez, je me ferai un plaisir de vous répondre…

,

2 réflexions sur “10 fautes d’orthographe repérées par le rédacteur web”

  1. Bauer Pasche Liliane

    Merci de rappeler ces quelques règles élémentaires et de donner des astuces pour s’en souvenir. Une petite remarque cependant. Fabriquant ne serait-il pas plutôt un participe présent ?

    1. Merci Liliane pour cette remarque pertinente. En effet, il s’agit bien d’un participe présent… Je rectifie immédiatement. Heureusement que vous avez lu l’article ! 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.