erreurs-redac-web-seo

Les 3 erreurs du rédacteur web débutant

 

Vous avez franchi le pas et vous voilà enfin rédacteur web !

Après avoir effectué votre formation, car oui, rédiger pour le web ne s’invente pas, vous êtes désormais prêt à répondre aux commandes de textes qui vont tomber.

Au début, direction les plateformes de rédaction et il y en a pléthore ! Vous n’avez que l’embarras du choix pour affuter votre plume. En parallèle, vous démarchez patiemment pour décrocher des missions en direct…

Quoiqu’il en soit, le rédacteur web débutant ne connaît pas trop le secteur d’activité et sa propre valeur. C’est normal.

Voici les 3 erreurs les plus courantes qu’il commet sans vraiment s’en rendre compte.

1/ Le rédacteur web se prend pour un journaliste

Écrire des articles pour un blog ou un site ne signifie pas pour autant que le rédacteur web est un journaliste ! Chacun son métier, chacun ses talents et ses particularités.

Le journaliste

Il recueille, valide, écrit et/ou distribue des informations. Il peut aussi être amené à se déplacer physiquement dans sa ville, son pays ou ailleurs afin de couvrir des évènements en tous genres. Il écrit des articles pour la presse écrite, le web, ou l’audiovisuel.

Le rédacteur web

Il fait partie des nouveaux métiers liés à l’internet qui allie écriture et technique. Il produit des contenus rédactionnels spécialement adaptés au web. Au passage, si vous rêviez de littérature, oubliez ! L’objectif est de satisfaire :

  • L’intérêt des clients avec des articles pertinents,
  • Les besoins des internautes,
  • Les exigences des moteurs de recherche comme Google et le SEO.

Même si ces professionnels rédigent des articles pertinents, rédaction web et journalisme sont à dissocier.

2/ Le rédacteur web demande des tarifs trop élevés

Lorsqu’on débute en rédaction web, on ne connaît pas sa valeur. Sorti de sa formation et nouveau arrivé sur le marché, on a du mal à se positionner correctement. D’autant plus qu’il n’y a pas vraiment de règle : chacun choisit librement le tarif de ses prestations en fonction de ses propres paramètres… Difficile de s’y retrouver.

Accepter des tarifs trop bas, une bonne idée ?

En débutant, on a tendance à accepter toutes les missions de rédaction qui se présentent pour aiguiser sa plume et s’entraîner. Le rédacteur web prend alors les missions qu’il peut sur différentes plateformes souvent à moindre coût et va à la pêche. Que dis-je, à la guerre ! Premiers inscrits  = premiers servis ! La concurrence est nombreuse et féroce, il faut persévérer.

Proposer des tarifs trop élevés ?

A l’inverse, proposer des tarifs supérieurs par rapport au marché n’est pas judicieux lorsqu’on débute, à moins d’avoir fait une super école (et encore) : il faut quand même faire ses preuves, montrer ses compétences et recueillir des avis favorables. Les tarifs plus élevés viendront sans doute plus tard avec la notoriété. Alors patience… En attendant, on reste raisonnable.

3/ Le rédacteur web se dévalorise

Au début de sa carrière, un rédacteur web est souvent gonflé à bloc. Il pense qu’il va remporter un tas de commandes de textes et être le roi du pétrole…

Le temps passe et il s’aperçoit que ce n’est pas évident, du moins au début : le soir tard, le week-end, les vacances, il se bat au quotidien pour pourvoir vivre de sa plume, ce qui n’est pas une mince affaire ! À un certain moment, le moral chute.

Il se met alors à douter et se pose des questions : « Toute cette énergie pour si peu ? Pourquoi je n’y arrive pas mieux ? Cela vient-il de moi ? De mon style d’écriture ? De ma persévérance ? De la concurrence ? ».

Stop ! C’est le passage plus ou moins obligé de tout débutant. Le moral fait du yoyo et le quotidien du rédacteur web passe par l’ascenseur émotionnel.

Se dévaloriser pour autant ne sert à rien. Si on est persuadé d’avoir du talent, on s’accroche à son clavier et sa souris. Et on continue les missions de rédaction de textes en tous genres. Rédiger, rédiger, rédiger…

redaction-seo

redaction-web Voici donc les 3 erreurs principales du rédacteur web débutant.

Quand on fait son travail du mieux possible et qu’on apporte un soin tout particulier à rédiger des articles pertinents, agréables à la lecture et efficaces pour le SEO, on accomplit le job !

Alors, sans vous prendre pour un journaliste du Monde, ayez confiance en vous.

Vous estimez que votre travail est de qualité ? Faites vos preuves et argumentez auprès de vos futurs clients : ils se rendront à l’évidence tôt ou tard. Nul doute que vous réussirez avec un peu d’expérience et de patience dans cette démarche et que vous continuerez cette belle aventure qu’est la rédaction web.

Et vous, qu’en pensez-vous ? Quels genres d’erreurs avez-vous fait en débutant votre carrière de rédacteur web ?

Si vous avez aimé cet article, merci de le partager ! 🙂 Je répondrai aussi avec plaisir à vos commentaires.

2 réflexions sur “Les 3 erreurs du rédacteur web débutant”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.